« La région Occitanie abrite des champions reconnus »

Du Grau-du-Roi à Canet, impossible de ne pas remarquer les nuées d’ailes de kitesurf virevoltant au-dessus des flots dès que le vent se lève. Rien de plus normal : la discipline est née sur le littoral. En 1997, l’ancien champion de funboard Raphaël Salle commercialise à Pérols les toutes premières planches de kitesurf sous la marque F-One.

Au même moment, le windsurfer Laurent Ness ouvre son école de kite à Carnon : Axel Air. La discipline prend son essor dans les années 2000 avant de séduire la planète entière avec sa planche aérotractée innovante. Cette dernière permet non seulement de glisser sur l’eau, mais aussi d’effectuer des figures et des sauts en utilisant l’énergie du vent grâce à une voile aux allures de cerf-volant géant.

Consécration : le kitesurf deviendra sport olympique en 2024 le temps d’une épreuve de kitefoil.

PARADIS DES RIDERS

La région Occitanie abrite des champions reconnus, dont la Gardoise Charlotte Consorti, recordwoman de vitesse, et le Montpelliérain Sébastien Garat, français ultra-primé en freestyle, ainsi que de nombreux jeunes talents.

Avec un vent fréquent qui peut souffler fort, une mer plate pour la vitesse, de nombreux spots de vagues, la possibilité de naviguer en mer comme sur les étangs, tous les ingrédients sont réunis pour pratiquer au plus haut niveau sur le littoral.

Du Grau-du-Roi à Canet-en-Roussillon, une vingtaine de spots sont recensés sur le site internet de la Fédération Française de Vol Libre (FFVL).

Parmi les plus appréciés des riders : la plage Sud à Port-Camargue, le Petit Travers à Carnon, l’étang d’Ingril à Frontignan-Plage, le Pont-Levis à Sète, La Franqui à Leucate ou encore Pont de Basses à Canet. Côté débutants, Le Grand Travers à La Grande Motte, la plage de Saint-Pierre la Mer ou encore la zone Sud de Canet conviennent parfaitement aux débutants.

Liste des spots de kitesurf sur kite.ffvl.fr.
Rens. auprès de l’Office de Tourisme de votre lieu de villégiature.

Crédits photos © kpwt