Notre sélection de restos de plage, forcément subjective, n’a donc pas l’ambition d’être exhaustive malgré la profusion de plages privées sur cette partie de la Méditerranée.

Grande nouveauté du côté de Narbonne avec l’ouverture de « Hospitalet Beach » par Gérard Bertrand assortie de plats locavores. A Saint Pierre la Mer, « Monoï » reste dans l’esprit nature et familial. S’y ajoutent les trois incontournables très festifs et colorés à Leucate : « Poulpe », « Chez Biquet » et « Chez Ginette ».

Sur les quatre restos de plage que compte Gruissan, « Paparazzo » se distingue en raison de ses plats préparés à base de produits bio et locaux.

La destination Perpignan Méditerranée compte 36 plages privées.

Signalons « Cactus club » à Port Barcarès pour son ambiance familiale, « La plage en famille/ club mickey » à Canet-en-Roussillon dédié aux enfants, « Spot » à Sainte-Marie-la-Mer en raison de son Club de plage et école de voile et « Zaza Club » à Torreilles avec son cadre calme et naturel.

Argelès sur Mer s’offre le seul club de plage à s’être vu attribuer le titre de Maître Restaurateur et le seul Toques Blanches d’Occitanie. « Nouvelle Vague Beach Club » arbore un décor de style balinais élaboré et profite des Albères juste en face.

Enfin St Cyprien totalise cinq clubs dont deux nouveaux : « Amourette à la plage » et « Jungle ».

Crédit photo © Benjamin Collard – Argelès-sur-Mer