Walid Raad est né en 1967 au Liban. Il vit et travaille à New York. En 1975, au début des guerres, la plupart des monuments publics de Beyrouth ont été démontés à la hâte et stockés dans des caisses non marquées. Les caisses ont été dispersées dans divers sites de stockage sécurisés. Trente ans plus tard, les caisses sont rassemblées et ouvertes dans l’espoir de remonter les monuments. Cependant, l’absence de protocole de démontage et de remontage a entraîné la composition étrange de nouveaux travaux publics, dont un est exposé ici.


Du 29 juin 2021 au 3 septembre 2021, Chapelle des Jésuites, Grand Rue.

Ouvert du mardi au dimanche inclus de 10h à 18h – Entrée libre.

Rens. : 04 66 76 70 01