Brassens, l’ami de cent ans

Découverte|du patrimoine

SèteBrassens, l’ami de cent ans

2021 est une année importante pour la ville de Sète.

Presque symbolique. C’est le centenaire de la naissance de son enfant rebelle à la moustache aussi fournie que son verbe est impertinent : Georges Brassens (1921-1981). Non pas que l’esprit frondeur de l’artiste-poète ait jamais quitté l’Ile Singulière.

Une visite guidée « Du petit Georges au grand Brassens » emmène régulièrement les promeneurs sur les traces des attaches sétoises d’un auteur-compositeur qui a signé près de 200 chansons, dont les inoubliables « Les Copains d’abord, le Gorille, La Mauvaise réputation ».

De sa maison d’enfance au cimetière Py où il repose pour l’éternité. Sur les hauteurs de la ville, l’espace Georges Brassens accueille chaque année 50 000 visiteurs venus en savoir plus sur le tonton Georges.

BATEAU-PHARE

Si Brassens va faire vibrer Sète dès la mi-juin, pas question d’en faire un hommage guindé.

La fête sera belle et hétéroclite, son épicentre festif se trouve d’ailleurs sur un étonnant bateau-phare de 44 mètres de long et 12 mètres de haut amarré au quai du Maroc. Baptisé Le Roquerols, du nom du phare de l’étang de Thau vers lequel Georges Brassens aimait tellement partir naviguer avec sa bande de copains, il accueille un programme d’animations qui devrait s’étoffer au fil des semaines, entre expositions, soirée cabaret, karaoké sur scène, espace game, brasucade en fanfare, brunch dominical ou encore bal rock si les mesures sanitaires le permettent.

Croqué en 2019 par le street- artiste Maye sur une fresque géante à l’angle des rues Révolution et Brassens, l’enfant chéri de Sète est impatient que la fête commence, pipe à la main, espadrilles aux pieds et guitare prête à jouer. Point d’orgue de la manifestation : un grand spectacle-hommage créé par le comédien et chanteur François Morel dont la première aura lieu le 22 octobre. Pile cent ans après la naissance de Georges Brassens.

Plus d’infos Office de Tourisme de Sète : 04 99 04 71 71. tourisme-sete.com

Crédits photos © Jacques Aubert

L’Etang de Bages-Sigean, une merveille

Activités|terrestres

BagesL’Etang de Bages-Sigean, une merveille

Une immense et magnifique étendue d’eau.

Pour découvrir l’Étang de Bages et de Sigean, des circuits nature existent pour tous les âges. Deux au départ de Bages, l’un des plus beaux villages de la côte audoise, le troisième au départ de Peyriac-de-Mer.

PROMENADE ET PILOTIS

Le parcours le plus facile et le plus court débute près du 1er parking en entrant dans Bages. Il longe l’étang sur une promenade en pilotis sur environ 200 m. Des panneaux sur pied expliquent tous les aspects de ce lieu magique et comme hors du temps. Sur l’un, la faune et la flore du plan d’eau, sansouïre, roseaux, tamaris, poissons (dorade, loup, anguille…) et oiseaux (mouette rieuse, flamand, goéland leucophée…) ; sur un autre, l’écosystème de l’étang, l’action du soleil, des vents, de la mer et de l’eau douce.

Au bout de ce circuit, continuez sur la route sur quelques mètres et empruntez à gauche la « Balade de la falaise ». Tout en grimpant, les marches sont hautes et constituées de traverses de chemin de fer, vous pouvez admirer le mur de calcaire et les maisons serrées du village. Tout là-haut, une vue saisissante sur l’étang…

THYM ET GARRIGUE

Un autre univers, celui-ci en partant de Peyriac-de-Mer, à droite après les tennis en venant de Bages. Une piste cyclable et pédestre de 2,5 km serpente à travers la garrigue et conduit à Bages. Parfum de maquis, de thym et de chêne vert et l’étang en toile de fond. Que du bonheur…

Gratuit. Rens. : Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée, 04 68 42 23 70.

Office de Tourisme Grand Narbonne, 04 68 65 15 60.

Crédits photos © Marilyn Beaufour

Le kite surf a le vent en poupe

Activités|nautiques

CanetLe kite surf a le vent en poupe

« La région Occitanie abrite des champions reconnus »

Du Grau-du-Roi à Canet, impossible de ne pas remarquer les nuées d’ailes de kitesurf virevoltant au-dessus des flots dès que le vent se lève. Rien de plus normal : la discipline est née sur le littoral. En 1997, l’ancien champion de funboard Raphaël Salle commercialise à Pérols les toutes premières planches de kitesurf sous la marque F-One.

Au même moment, le windsurfer Laurent Ness ouvre son école de kite à Carnon : Axel Air. La discipline prend son essor dans les années 2000 avant de séduire la planète entière avec sa planche aérotractée innovante. Cette dernière permet non seulement de glisser sur l’eau, mais aussi d’effectuer des figures et des sauts en utilisant l’énergie du vent grâce à une voile aux allures de cerf-volant géant.

Consécration : le kitesurf deviendra sport olympique en 2024 le temps d’une épreuve de kitefoil.

PARADIS DES RIDERS

La région Occitanie abrite des champions reconnus, dont la Gardoise Charlotte Consorti, recordwoman de vitesse, et le Montpelliérain Sébastien Garat, français ultra-primé en freestyle, ainsi que de nombreux jeunes talents.

Avec un vent fréquent qui peut souffler fort, une mer plate pour la vitesse, de nombreux spots de vagues, la possibilité de naviguer en mer comme sur les étangs, tous les ingrédients sont réunis pour pratiquer au plus haut niveau sur le littoral.

Du Grau-du-Roi à Canet-en-Roussillon, une vingtaine de spots sont recensés sur le site internet de la Fédération Française de Vol Libre (FFVL).

Parmi les plus appréciés des riders : la plage Sud à Port-Camargue, le Petit Travers à Carnon, l’étang d’Ingril à Frontignan-Plage, le Pont-Levis à Sète, La Franqui à Leucate ou encore Pont de Basses à Canet. Côté débutants, Le Grand Travers à La Grande Motte, la plage de Saint-Pierre la Mer ou encore la zone Sud de Canet conviennent parfaitement aux débutants.

Liste des spots de kitesurf sur kite.ffvl.fr.
Rens. auprès de l’Office de Tourisme de votre lieu de villégiature.

Crédits photos © kpwt