Cette année, Sainte-Maxime célèbre les cent ans de son label de station climatique. Qui aurait pensé que le petit village provençal, dont la pêche était au début le seul revenu avant que les habitants ne deviennent agriculteurs au début du XIXe siècle, serait à l’origine d’un des lieux les plus en vogue de la Côte d’Azur. Quelle épopée que ce siècle incroyable qui va voir le destin de ce petit village agricole devenir au fil des années l’une des stations balnéaires les plus prisées d’Europe.
Celui qui va tout changer roule à vapeur, c’est le chemin de fer dont la construction va ouvrir le tranquille village aux premiers « estrangers ». C’est aussi la route du littoral qui voit arriver les Lyonnais puis les Parisiens quittant le crachin de la grande ville pour profiter de son délicieux climat. Été comme hiver, Sainte-Maxime devient une station de villégiature et s’équipe pour recevoir cette clientèle aisée : des hôtels, des établissements de bains, un casino, des dancings et même un cinéma ! Les années 1900 voient sortir de terre de sublimes villas qui font aujourd’hui le patrimoine architectural de Sainte-Maxime. En 1922, c’est la consécration : Sainte-Maxime est classée « commune du climat » et attirera poètes, écrivains, cinéastes et peintres. L’Office de Tourisme organise une passionnante visite guidée à ne pas manquer.
C.M.

Visite guidée « 100 ans de tourisme à Sainte- Maxime ». RDV 15 mn avant le départ à l’Office de Tourisme, 21 place Louis Blanc.
Rens. : sainte-maxime.com – 04 94 55 75 55