On le découvre en pénétrant sous le niveau de la mer, à l’est de la plage de l’Argentière sous l’éperon rocheux face aux îles d’Hyères. Il étend sa généreuse nature en un tapis vallonné et verdoyant de Cymodocées et de Posidonies qui dansent avec le courant et entourent les rochers sur le fond sableux. Ce ne sont pas des algues mais des plantes à fleurs marines qui vivent submergées. Les herbiers de Posidonies sont le poumon de la méditerranée. Protégés depuis 1988, ils jouent un rôle vital dans la fixation des fonds grâce à leurs racines. En se mélangeant aux sédiments, elles créent une barrière que l’on appelle la « matte ». Protégées des prédateurs dans cette forêt aquatique, les étoiles de mer, les oursins, les petits crabes, les araignées de mer y grandissent, mangent et se reproduisent. Les oiseaux du Jardin de la Matte sont des poissons : bancs de Sars reconnaissables à leurs zébrures noires, Saupes striées de jaune ou Dorades argentées… Gratuit et libre d’accès, on s’y rend avec les enfants ou seul tôt le matin pour profiter de son exceptionnelle biodiversité. Bien sûr il faut savoir nager et prévoir un petit équipement de snorkeling : un masque, un tuba et idéalement des palmes pour avancer plus facilement. • CM

Jardin sous-marin des Mattes, plage de l’Argentière. Bouées immergées avec panneaux explicatifs. Visite guidée payante sur réservation à l’Office du Tourisme : 04 94 01 53 10 mpmtourisme.com